Henri Loevenbruck – La Moïra, La louve et l’enfant Tome 1

  • Edition : Bragelonne
  • Prix : 16,60€ (livre prêté)
  • Pages : 327
  • Date de parution : 2000

L’enfant s’appelle Aléa… Jeune orphéline de treize ans, elle hérite involontairement d’un don étrange, d’une force mystérieuse et se retrouve alors au centre d’intrigues qui la dépassent. Sur l’île de Gaelia, nombreux sont les politiciens et les religieux qui convoitent cette puissance : nombreux sont ceux qui redoutent le Samildanach, l’élu aux facultés uniques, qui pourrait changer la face du monde…

Alors qu’au sud, une armée est en marche pour reconquérir cette île volée à ses ancêtres, la jeune Aléa doit fuir de nouveaux ennemis : les Soldats de la Flamme, des fanatiques religieux qui voient en elle un nouveau danger, le Conseil des druides, qui lui envient son pouvoir, ou encore les terribles guerriers de Maolmordha…

Prise au coeur d’un conflit colossal, Aléa fuit la mort qui la traque sans pitié. La meute de ses poursuivants grandit de jour en jour. Le moment est proche où elle devra faire volte-face pour affronter son destin…

Dans l’ombre, tel le reflet d’un miroir, Imala, une louve solitaire, vit une aventure étrangement parallèle à celle de la jeune fille… leurs existences sont-elles liées ? Leurs avenies respectifs sont encore flous, mais une destinée unique attend la louve et l’enfant.

Je pensais m’aventurer dans une histoire pour enfants et finalement j’ai été surprise de voir que ce n’était pas niais. J’avais un certain a priori car ça fait très longtemps que je n’ai pas lu de livres fantastiques/fantaisistes.

C’est l’histoire d’une orpheline de treize ans, rebelle : Aléa. L’auteur raconte les péripéties qu’elle devra surmonter jusqu’à ce qu’elle découvre quelque chose qui changera sa vie, peut-être pas tout de suite en bien par contre… A partir de ce moment là elle devra redoubler d’efforts pour échapper à des personnes qui lui voudront du mal. Heureusement elle sera aidée par ses amis : Phelim le druide, Guilad le magistel du druide, Mjlolln son ami nain, Faith la barde, Erwan.

L’histoire est remplie de magie, c’est assez prenant, mais j’ai tout de même pensé à Harry Potter. La comparaison s’effectue juste sur le point qu’ils sont orphelins avec un pouvoir et une grande renommée ! (et c’est assez cliché d’être orphelin et d’avoir un destin hors norme même si ça fait plus rêver que si la fille était riche…) A part ça, la magie de la Moïra est proche de la nature et j’aime l’idée d’être la « Fille de la Terre ». J’aime également le lien entre les druides et leur magistel.

Au niveau des points négatifs :

  • je n’ai pas bien perçu l’intérêt de la louve même si j’ai compris qu’elle était elle aussi une orpheline de coeur. La fin laisse penser que la suite va les lier d’avantage ! J’ai hâte de voir ça !
  • j’ai eu assez de difficultés à classer les différents personnages : guerriers, druides, soldats, religieux de Harcourt, Sarre etc, les guerriers de Tuathanns… mais ça n’empêche pas de suivre tout de même !

Mes personnages préférés sont Erwan, Guilad, William et Faith. Je ne pense pas vraiment apprécier Aléa, enfin pas jusqu’à dire qu’elle est mon personnage préféré car je trouve que l’histoire est allée trop vite avec son pouvoir, le fait qu’elle n’arrive pas encore à s’en servir vraiment et son côté enfant parfois (même si elle a l’âge, c’est vrai).

Ainsi, j’ai quand même eu du mal à me mettre dans ce livre, vers la fin ça va mieux. L’histoire est prenante de part la magie, les créatures, la quête, les amitiés et amours qui se forment etc… donc on s’attache à des personnages c’est certain ! J’ai hâte de lire la suite (deux tomes!) car finalement je me suis laissée entrainer dans cette lecture, tout doucement mais sûrement !

Advertisements

2 réflexions sur “Henri Loevenbruck – La Moïra, La louve et l’enfant Tome 1

  1. Vepgu dit :

    Comme tu l’as deviné la suite liera fortement Aléa et la louve. A elles deux, elles vont changer les choses.

    J’adore les romans d’Henri Loevenbruck. J’ai dévoré la moïra en deux temps trois mouvements. J’ai écouté le Syndrôme Copernic qui est un excellent thriller sur les manipulations du cerveau. Et je sui en plein dans l’Apothicaire roman historique et très mystérieux.

    J’espère que tu prends autant de plaisir à lire cet auteur que moi.

    • No dit :

      En tout cas ça me donne très envie de lire, déjà la suite de la Moïra puis d’autres livres de cet auteur !
      Il faut que je me procure les deux autres tomes car j’ai emprunté le premier à ma grand-mère et je ne crois pas qu’elle ait les autres… bizarre !
      Mais oui j’aime beaucoup le style d’écriture de cet auteur 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s