David Khayat – Le coffre aux âmes

  • Edition : XO Editions
  • Prix : 19,90€ (livre prêté)
  • Pages : 281
  • Date de parution : 2002

Jeune interne au très prestigieux hôpital St Thomas à New York, le Dr David Levine soigne les enfants leucémiques. La petite Sharon, huit ans, est condamnée. David ne peut qu’adoucir sa dernière nuit en prescrivant une perfusion de calmants. Comme chaque fois qu’il perd son combat contre la mort, il est submergé par un sentiment de colère et d’impuissance. C’est pourquoi il accepte de rejoindre le service d’obstétrique, dirigé par la célèbre Pr Emma Rosenfield.

Il tient ainsi une promesse faite à sa femme qui veut que leur futur enfant soit élevé loin de la maladie et de la mort. Peu après son arrivée, une femme enceinte meurt, subitement, d’un syndrome inconnu. David apprend par hasard qu’une autre mort inexpliquée s’est déjà produite.

Une enquête est ouverte. Si c’est un acte criminel, son auteur est incroyablement discret et inventif…

Que dire ? C’est un thriller très facile à lire. Je ne connaissais ni l’auteur ni la maison d’édition « XO Editions », donc deux découvertes, une affaire ! Mais je n’ai pas accroché… C’est une histoire tordue comme je les aime mais malheureusement tirée par les cheveux ce qui l’a rendue comme je ne les aime pas. Je n’apprécie pas spécialement l’environnement de la médecine, des termes techniques (même si j’adore Grey’s Anatomy !!) et là tout se passe dans un hôpital… Ensuite je ne souhaite pas faire de polémiques sur la religion, le sacré et ce qui s’y rapproche mais (et ce n’est pas un spoiler comme c’est sur la couverture du livre), le sacré est omniprésent et ça flirte à la limite de l’absurde. OK chacun ses croyances, je suis ouverte à la spiritualité mais là c’était au delà de l’au-delà je dirai même !

Je n’ai aucun personnage préféré. J’ai eu de la pitié, de l’incompréhension, de la colère pour certains personnages mais cela s’arrête là.

Je pense qu’il y a une suite à ce thriller, du moins la fin laisse penser cela. Mais comme je ne l’ai pas apprécié je n’irai pas vérifier (je suis diabolique!)

Veuillez m’excuser de cette critique médiocre mais ce livre ne m’a rien apporté, il est sans fond et mal amené.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s