Danielle Steel – Colocataires

Colocataires

Merci aux volontaires forcés haha

  • Editions : Presses de la cité
  • Prix : 19,99€
  • Pages : 304
  • Date de parution : 2012
  • Langue originale / Traductrice : Américain / Catherine Berthet
  • Ma note sur Livraddict : 16/20

Famille de coeur. Célibataire depuis peu, Francesca Thayer craint de ne pouvoir assumer seule sa maison de Greenwich Village et la galerie d’art new-yorkaise qu’elle dirigeait avec son ex-compagnon. Quelle solution pourrait lui éviter d’avoir à choisir entre les deux ? La colocation ? Prête à tenter l’expérience, Francesca accueille sous son toit trois inconnus d’âge et d’horizon différents. Comme elle, tous traversent une période difficile. Pourtant, petit à petit, une joyeux complicité s’installe entre les colocataires. Portée par cette énergie nouvelle, Francesca se sentira-t-elle prête à ouvrir à nouveau son coeur ?

Estelle de l’agence Athomedia, m’a contacté début juillet pour m’envoyer le nouveau livre de Danielle Steel. Je n’ai vu son message que fin juillet, pourtant son offre tenait toujours.

Danielle Steel pour moi c’est l’auteure préférée de ma mère. Une littérature pour ma mère quoi… Dans ma tête c’était à la limite du roman à l’eau de rose basique et plat. Depuis quelques temps je voulais me faire mon propre avis (ah les a priori!!) et Estelle m’a tendu la perche sans le savoir ! En plus, j’ai fait une heureuse en la personne de ma mère, qui est retombée dans les livres de Danielle Steel.

« Colocataires » relate une histoire que tout le monde aimerait vivre. Francesca, le personnage principal, ne vit pas que des choses joyeuses et pourtant tout finit par lui sourire. En lisant ce livre, je me disais que la vie c’est ça, il arrive des choses parfois parce qu’elles doivent arriver pour amener de bonnes choses. Que dans les mauvais moments naissent les plus belles rencontres par exemple.

Elle n’était peut-être pas la femme qu’il lui fallait, mais elle n’en était pas moins quelqu’un de spécial, une personne qui avait marqué sa vie. Il lui garderait toujours son affection et se soucierait de ce qu’elle devenait

Certes c’est basique, je me suis doutée de tout ce qui allait arriver, tant au niveau des drames que des amours, mais les descriptions sont impressionnantes par leurs vérités. Les sentiments sont réalistes et à chaque fois je me disais que c’est exactement ce que j’aurai ressentis.

Je ne sais pas ce qu’il en est pour les autres livres de Danielle Steel mais celui-ci me fait agréablement penser à de la chick-lit. Pas de la littérature pour filles mais pour femmes ! La lecture est sympathique et permet de se détendre, de rêver, de s’évader mais pas seulement. Les sujets traités sont parfois délicats : le manque de relation entre mère-fille, la drogue, la violence, les séparations douloureuses… Ce qui est plaisant c’est que ces sujets sont amenés de telle sorte qu’ils ne sont pas pesants pour le lecteur.

J’ai lu ce livre très rapidement et j’ai vraiment eu du mal à le lâcher quand je ne  pouvais pas faire autrement. Même s’il y a plusieurs personnages, il est facile de s’y retrouver ! La mise en place de l’histoire est parfaite, l’auteure explique comment Francesca en vient à prendre des colocataires et détaille précisément chacun d’entre eux. Les personnages sont tous attachants, certains, secondaires moins… A la fin, comme Francesca, je me suis même attendrie pour sa mère. Au moment des aurevoirs, je ressentais la tristesse de Francesca.

Il détestait ces femmes, pour les risques qu’elles prenaient, le mal qu’elles faisaient, les coeurs qu’elles brisaient et les larmes qu’elles faisaient couler

Pour parler plus précisément du livre édité chez Presses de la Cité : il est souple, il sent bon, la police d’écriture est correcte pour tous les yeux. Les lettres sur la couverture sont en relief. Une photo de Danielle Steel en grand format en quatrième de couverture. Le résumé étant à l’intérieur. Seul point négatif : une couverture qui peut s’enlever et certains lecteurs n’aiment pas ça. Moi ça ne me dérange pas mais je le précise au cas où. A la fin, il y a même un formulaire pour recevoir une photo dédicacée !

Preuve que Danielle Steel vise les « jeunes » aussi, il existe une page facebook : https://www.facebook.com/DanielleSteelFrance

Une très bonne surprise, ça me tente assez de tester d’autres livres de l’auteure !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s