• Moment sympa, CHRONIQUES

Guillaume Musso – 7 ans après…

 

  • Editions : XO Editions
  • Prix : 21,90€
  • Pages : 386
  • Date de parution : 2012

Artiste bohème au tempérament de feu, Nikki fait irruption dans la vie sage et bien rangée de Sebastian.
Tout les oppose, mais ils s’aiment passionnément. Bientôt, ils se marient et donnent naissance à des jumeaux : Camille et Jeremy. 

Pourtant, le mariage tourne court : reproches, tromperies, mépris ; la haine remplace peu à peu l’amour. Au terme d’un divorce orageux, chacun obtient la garde d’un des enfants : Sebastian éduque sa fille avec une grande rigueur alors que Nikki pardonne facilement à son fils ses écarts de conduite.

Les années passent. Chacun a refait sa vie, très loin de l’autre. Jusqu’au jour où Jeremy disparaît mystérieusement. Fugue ? Kidnapping ? Pour sauver ce qu’elle a de plus cher, Nikki n’a d’autre choix que de se tourner vers son ex-mari qu’elle n’a pas revu depuis sept ans. Contraints d’unir leurs forces, Nikki et Sebastian s’engagent alors dans une course-poursuite, retrouvant une intimité qu’ils croyaient perdue à jamais.
Des rues de Paris au coeur de la jungle amazonienne. Un thriller implacable brillamment construit. Un couple inoubliable pris dans un engrenage infernal.

Ca faisait deux jours que je me creusais la tête pour écrire ma chronique car la fin m’a laissée sans voix, en train d’élaborer des plans multiples. Je viens donc de découvrir la vraie fin.

L’histoire se déroule en automne 2012. Je trouve ça sympathique !

En passant, sachez que Guillaume Musso a twitter et il a un tweet…

Ce livre se lit très rapidement, au même rythme qu’avance l’histoire. Les personnages courent partout (enfin façon de parler, ils prennent plus souvent l’avion…). Comme le dit le résumé : « des rues de Paris au coeur de la jungle amazonienne ». Trouvez le rapport. Vous ne le trouverez pas, c’est vraiment tiré par les cheveux. Jusqu’à Paris ça va, quoiqu’il y ait déjà un point assez bizarre dans l’histoire. Mais dès qu’on commence à vouloir se diriger vers l’Amazonie, alors là c’est le bordel total. Je ne saurai pas vous redire le pourquoi du comment on en arrive là. C’est du grand n’importe quoi et c’est vraiment trop.

Je pense que l’histoire aurait été tout aussi bien, voire meilleure en s’arrêtant avec la fugue (ou son kidnapping, d’après le résumé!) de Jeremy et la ville de Paris. Ca aurait été beau, simple, et là tout le monde aurait vraiment pu se sentir concerné. J’aurai été davantage touchée par le but recherché, la détermination des personnages et leurs relations. Même si je me suis doutée du dénouement de cette partie, elle m’a beaucoup plu.

La fin ne m’a pas du tout convaincue. Tellement pas que j’ai cru que je n’avais pas compris la bonne… J’ai recherché une autre possibilité, un énorme retournement de situation : ils ont rêvé tout ça, prémonitions ou autre trucs farfelus mais non pas du tout… c’est d’un cliché en plus. Je ne veux pas vous spoiler, donc je n’en dis pas plus.

Ce livre, un thriller, n’est pas du tout convaincant. D’habitude, je suis bon public avec les livres de Guillaume Musso, mais là je n’ai pas adhéré à 100%. Certes son écriture est entraînante, c’est prenant, j’adore toujours son style; mais l’histoire en elle-même a été rallongée pour y mettre du suspense et ce n’était pas nécessaire.

Mot : impavide (qui ne craint rien)

Qui est cette Ingrid qui est la seule à recevoir ses remerciements ?

Petite info : la couverture des éditions XO est vraiment belle et décrit bien le livre.

Publicités

6 thoughts on “Guillaume Musso – 7 ans après…”

  1. Je suis assez déçue par cette lecture : j’ai trouvé la trame assez semblable a celles des autres romans de l’auteur et du coup, j’ai quasiment tout vu venir et je n’ai pas été surprise…

  2. Ta chronique me fait sourire (j’aime bien ton style!). Celui-ci n’est pas le meilleur de Musso – pour moi ce serait « L’appel de l’ange » – mais j’ai bien aimé 🙂 Et je crois avoir lu que Ingrid, c’est sa copine!!

  3. J’ai pensé la même chose que toi. Je ne comprenais pas comment il pouvait simplement terminer le roman de la sorte. J’ai relu le dernier chapitre avec précaution à plusieurs reprise, mais je n’arrivais pas à comprendre la fin, car dans la plupart de ces romans, la fin est toujours truquée. Sincèrement, je suis extrêmement déçue de la tournure qu’a prit la fin de ce roman. Par contre, j’ai quand même aimé le reste de l’histoire malgré l’exagération de certains passages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s