• Pas ma tasse de tisane, CHRONIQUES

Renaud Revel + Catherine Rambert – Madame DSK, un destin brisé

  • Editions : First Document
  • Pages : 273
  • Prix : 19,90€
  • Date de parution : 2011

Livre que j’ai lu durant mes vacances. Je n’ai plus le livre avec moi donc. Je tiens à préciser que je n’ai pas fini de lire ce livre, j’ai du m’arrêter à la page 250 sur 273. Je devais partir de mon lieu de vacances le lendemain, pourtant je vous promets que j’ai tout fait pour pouvoir le terminer ! Donc cet avis se portera sur ce nombre de pages, à vous de savoir si cela suffit pour que ma chronique soit recevable. Bien sûr je ne chronique que sur les pages que j’ai lues, pas de spéculations sur les autres pages.

J‘étais intriguée par cette Madame DSK, de part l’histoire de son ex mari. Comme beaucoup, je pense, je la trouvais faible et soumise. Comment supportait-elle les actes de son mari ? Pas qu’une mais plusieurs trahisons. Et un homme vénal. Je vous explique tout cela par la suite.

Dominique sait comme personne faire siffler son moulinet

Ce livre est écrit à quatre mains, par des journalistes. Le ton s’en ressent car le livre est écrit comme un article : il essaye tout le temps d’accrocher le lecteur. Un article est souvent court et se doit de marquer le lecteur. C’est la même chose mais sur un long texte ce qui rend le livre très lourd à lire. De plus, les auteurs n’ont utilisés que des mots pompeux et des images pesantes : De ces plongées vertigineuses dans l’abysse où même le fond de l’air s’en trouve modifié. Et tout ceci, tout du long…

Reprenons, c’est donc l’histoire d’Anne Sinclair. Son histoire racontée dans tous les sens, ce n’est pas chronologique et c’est difficile à suivre quand on ne connaît rien du tout de la personne concernée. Qu’importe. C’est donc son histoire. Et j’ai été très heureuse – oula c’est peut-être fort comme sentiment – disons très agréablement surprise de découvrir la vraie (?) Anne Sinclair. Du moins, j’ai pu apprendre pas mal de choses sur son enfance, passé, et son mari.

[…] prétendre représenter l’électorat populaire lorsq[ue] son épouse est milliardaire

Elle est issue de la lignée de Paul Rosenberg, célèbre et richissime marchand d’art de l’époque. Elle a hérité de beaucoup d’argent et elle détient, encore, de nombreuses oeuvres célèbres. Ce n’est donc pas DSK l’homme riche qui a travaillé dur pour gagner son argent, non. C’est elle qui est bien née et qui continue tout de même à travailler. DSK n’a alors que profité de son argent, autant dans les pieds à terre dont ils disposaient, de voitures de luxes et des frais payés à New-York ! Et en plus de ça, il a enchaîné les coups d’un soir, allant à la limite de l’harcèlement tellement il est pressant… Ceci est un autre sujet.

Mon avis sur Anne Sinclair a changé, vous l’aurez compris. Il fallait que je me fasse une idée par moi-même de toute cette histoire de fous de New-York ! Je pourrais encore lire d’autres livres sur cette histoire. Mais vous me direz, de toutes manières, personne ne saura vraiment toute la vérité de tout ça sauf les personnes concernées. Ciaciaoohh !

De nouveaux mots, il y en a, c’était bien pompeux : manichéen (croyance antique, simple opposition du bien et du mal), morigéner (réprimander), nasse (situation fâcheuse), vaticiner (prophétiser avec emphase), toril (lieu où on tient les taureaux enfermés avant le combat), macule (tache), vigie (poste d’observation), capilotade (situation très mauvaise), sicaire (tueur à gage), saynète (pièce bouffonne du théâtre espagnol), thuriféraire (flatteur), antienne (propos que l’on répète sans cesse), pétitionner (faire des pétitions fréquemment), biche (aller bien), carique (nom donné à une figue sauvage), superfétatoire (ce qui est superflu), immixtion (action de s’immiscer dans les affaires d’autrui), peccadille (faute légère).

Petite précision : je ne me suis pas davantage renseignée sur les auteurs mais le style est quand même trop lourd et je pense qu’ils ne sont pas très objectifs. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s