Andreï Kourkov – Le Pingouin

P1020434

Bientôt Noël les amis !

  • Editions : Points
  • Prix : non indiqué
  • Pages : 274
  • Date de parution : 2001
  • Langue originale / Traductrice : Russe / Nathalie Amargier
  • Où l’acheter : Le Pingouin

A Kiev, Victor Zolotarev et le pingouin Micha tentent péniblement de survivre. Victor, journaliste, est sans emploi et Micha, rescapé du zoo, traîne sa dépression entre la baignoire et le frigidaire de l’appartement. Lorsque le patron d’un grand quotidien offre à Victor d’écrire les nécrologies – les « petites croix » – de personnalités pourtant bien en vie, Victor saute sur l’occasion. Un travail tranquille et lucratif.
Mais un beau jour, les « petites croix » se mettent à mourir, de plus en plus nombreuses et à une vitesse alarmante, plongeant Victor et son pingouin neurasthénique dans la tourmente de ce monde impitoyable et sans règles qu’est devenue l’ex-Union Soviétique.

J’ai vu ce pingouin alors j’ai eu envie de lire ce livre. Je n’ai pas lu le résumé donc là en l’écrivant ici je me rends compte que le résumé dit pratiquement tout du livre et c’est vraiment dommage. Alors autant faire mon propre résumé.

Victor et Micha habitent ensemble. Micha n’est pas une jeune demoiselle mais un pingouin. Il se sent seul, comme son pingouin, et n’a que des amis de passage. Sonia, une petite fille, se greffe à sa vie par un concours de circonstances. Et vient par la même occasion Nina, la nounou, devenue sa « copine ». Pour gagner de l’argent il écrit des nécrologies où les dates des morts sont déjà annoncées. Des choses bizarres vont lui arriver.

Telles des cases de mots croisés, les fenêtres de l’immeuble d’en face se dessinaient dans la nuit

C’est une lecture tout en longueur qui avance au rythme du personnage principal : Victor, un homme naïf qui observe le monde et les gens sans savoir quoi faire, comment réagir et pourquoi tout cela lui arrive à lui. Ce livre comporte de nombreuses descriptions, d’observations, de questionnements. Il n’y a pas vraiment de rebondissements, d’intrigue, et pas du tout de suspense. Ce n’est donc pas du tout un thriller malgré l’interrogation sur le principe des petites croix, mais ça aurait pu le devenir si tout cela n’avait pas été traité autant en surface.

L’auteur met donc davantage en avant les sentiments des personnages, leur façon de réagir, d’être et de vivre à leur époque. Ce sont des personnes frêles, perdues, abandonnées et tout cela se ressent bien à travers la lecture, d’où l’importance des descriptions, longues mais nécessaires.

Néanmoins, je n’ai pas adhéré à cette lecture. Pas complètement. Je salue cette mise en avant des personnages, de leurs sentiments mais il y a beaucoup de choses que j’ai trouvé tirées par les cheveux. L’auteur n’amène pas tel sujet donc on ne comprend pas son lien dans l’histoire (tel sujet = un personnage, un évènement). Certains dénouements sont inexpliqués et inexplicables également… L’auteur est parti chercher des choses assez loin. Je pense aussi que la fin de l’histoire n’est pas en corrélation avec ce qu’on attend au début, la base de l’histoire : l’amitié entre Victor et Micha.

Vous l’aurez compris, je n’ai pas été parfaitement convaincue par le style de l’auteur mais je tiens à préciser que c’est un style que je n’avais jamais vu auparavant. (peut-être chez Alona Kimhi, toute petite ressemblance, en même temps je n’ai qu’un livre pour comparer). C’est poétique, tendre, émouvant, attendrissant et on se sent concerné par ce qui arrive aux personnages ; ils sont attachants dans leur complexité. Même si ce livre n’est pas un coup de coeur, l’auteur est une découverte intéressante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s