Theresa Révay – La louve blanche

couv63301225

  • Editions : France Loisirs
  • Prix : non indiqué (prêt)
  • Pages : 589
  • Date de parution : 2007
  • Où le trouver : format poche sur Lalibrairie.com

Chassée de Saint-Pétersbourg par la révolution bolchevique, Xénia, jeune russe blanche qui vient de voir mourir son père sous ses yeux, prend avec les siens le chemin de l’exil. Après un long périple à travers l’Europe, c’est à Paris qu’elle trouve refuge. Dans la ville lumière, sa beauté est remarquée et lui fait intégrer le monde de la mode où elle rencontre Max, séduisant photographe allemand. Une rencontre qui va bouleverser son destion… Leur passion, aussi incandescente que tourmentée, laisse deviner un amour qui transcende les différences. Mais alors que l’Histoire s’accélère, Xénia et Max doivent faire des choix douloureux…

Ce livre est un livre très complexe puisqu’il parle de sujets qui le sont. Tout commence par la révolution bolchevique et se termine par la deuxième guerre mondiale. Xénia voyage beaucoup et on a l’impression que le malheur la suit…

Les personnages

Au début, Xénia était insupportable. Petite fille russe de bonne famille, elle ne pense qu’à son anniversaire qui sera gâché par des attentats. Elle a alors 15 ans et trouve que la guerre est injuste d’exister le jour de son anniversaire. La suite nous fera totalement changer d’avis sur elle. Elle se révèle être une femme très courageuse qui va s’occuper de sa famille. Elle peut nous paraître froide et égoïste mais c’est surtout la dureté de la vie qui l’a rendue ainsi.

Comme le dit le résumé, Xénia va rencontrer au détour de son chemin Max, un photographe allemand. Un amour historique se crée. Chacun avec leur passé, ils vont essayer de construire un avenir. Un avenir incertain dans cette époque de guerre. De nombreuses péripéties et désillusions vont leur arriver. Je vous laisse le plaisir de découvrir leurs vies car elles suivent l’Histoire.

Je ne peux en dire davantage car je ne souhaite pas vous spoiler. Juste : les personnages et leur vie sont très bien pensés ! Certains personnages sont peut-être fictifs mais je n’ai pas pu m’empêcher de penser qu’il y a forcément de vraies personnes qui ont vécu tout cela. C’est cette réflexion qui fait que j’ai été subjuguée par leur incroyable courage.

D’autres personnages sont bien sûr très importants mais arriveront au fil de la lecture.

Cadre historique

Au travers de cet amour historique, l’auteure nous amène dans l’Histoire elle-même. J’ai déjà lu des témoignages, et celui-ci n’en est pas un. Pourtant j’ai ressentis énormément de sentiments au travers de cette lecture. C’est très émouvant et culturellement très intéressant. Principalement nous observons la montée d’Adolf Hilter au pouvoir, mais pas seulement. Autour de cet événement, le lecteur apprend aussi les pensées de différents points de vue en fonction de plusieurs personnages (femme de dictateur, juif, nazi, résistant, collabo…). « Personnages » car ils sont fictifs pour la plupart. C’est ce qui me fait dire que l’auteure a effectué un vrai travail de recherches pour ce livre. Cette lourde recherche est la clef de la perfection de ce livre. Elle nous permet de nous plonger dans l’histoire. Xénia porte un lourd passé et un avenir sombre. Au travers de tous ces détails, des sentiments, le lecteur est emporté dans son monde et sa vie.

Ce fut leur vérité, tout simplement […] ils étaient en train de se marquer à jamais

Ce livre n’est pas uniquement centré sur la guerre. C’est plutôt l’inverse : l’histoire raconte la vie de personnes (styliste, mannequin, photographe, bourgeois, artiste…) entre les années 17 et 45. Ce qui implique forcément et principalement les différentes guerres mais également les évolutions culturelles au fil de ces années (mode, position de la femme dans la société, état d’esprit des individus…).

Le seul défaut de ce livre ? C’est l’édition France Loisirs. A certains moments, l’histoire changeait de point de vue et cela ne se remarquait pas dans la mise en page : je passais d’un bas de page à un haut en me disant « mais merde j’ai rien compris ? » alors que le point de vue change entre deux pages. Il y a également très peu de chapitre, ce qui en fait une lecture dense.

• En Bref •
Ma note sur Livraddict : 19/20

Un livre très bien pensé, réfléchi et travaillé.  Une superbe plume. Le lecteur est littéralement plongé dans cette époque entre tourments, espoirs et désillusions. C’est une lecture conséquente, riche en renseignements, pas facile mais très intéressante et prenante. Un bijou.

Advertisements

2 réflexions sur “Theresa Révay – La louve blanche

  1. Gwen dit :

    Un beau et bon roman, sans aucun doute! Tu as la suite? Elle s’intitule « Tous les rêves du monde ».
    Si tu as le temps, je viens de publier sur mon blog un entretien réalisé avec Theresa Révay.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s