• Moment sympa, CHRONIQUES

Victor Dazuric – Le dernier jour de classe

dernierVictor Dazuric m’a contacté via ma page FB (lapauselibrairie) pour me demander de lire l’extrait de son livre. D’habitude je n’accepte pas de faire de chronique sur des pdf envoyés par des auteurs en voie de développement car c’est une sacrée responsabilité de pousser ou casser leur envol par quelques phrases d’un avis d’un instant. Encore moins l’habitude de lire des extraits d’ailleurs… Pourtant, j’avais envie de vous en parler.

  • Editions : Ebook, Kindle
  • Prix : 2.98€ (je n’ai lu que l’extrait)
  • Pages : 149

Dans ce livre vous replongerez dans vos années collège, lors du dernier jour de classe. Vous vous retrouverez dans certains des élèves mis en scène et sourirez forcément en repensant à ce que vous même vous avez vécu ! Rien qu’avec un extrait je me suis attachée principalement à 2-3 élèves. Je ne lirai pas le livre en entier car je ne supporte pas lire sur l’ordi… Mais j’espère vous avoir donné envie ! Lisez l’extrait au moins : il est gratuit, sur AMAZON < cliquez !

Je vous mets notre discussion, ma réponse

Impressions et questions :
– Adoré le « Je vous jure Madame je ne sais pas pourquoi il manque 20 pages »
– Malakoff près de Paris d’où le mixe des cultures ?
– Pas caricatural les KYR ?
– Réaliste, sentiments, scènes qu’on a tous vécus

C’est un très bel extrait. Moi il me donne envie de connaître la suite mais je pense que certaines personnes non. Je ne sais pas quels lecteurs tu vises mais ceux que je vois sur la blogo préfèrent les histoires avec plus d’actions (je généralise).
Pourquoi cet extrait est beau ? Car j’ai accepté ton idée et je l’ai trouvée très belle. Les sentiments qui se dégagent et forcément c’est presque nostalgique car tout le monde pensera à ses années collège !

Par contre sur 149 pages ça doit être difficile de créer une histoire concrète, si ? Je veux dire que le lecteur sera très probablement frustré à la fin car tu ne peux pas traiter toutes les vies de tous ces élèves et comme le lecteur peut s’attacher à certains, il va trouver qu’il y a un manque non ?

La réponse de l’auteur

J’ai mis 2 ans pour écrire mon livre. Tout au long des 149 pages, chaque personnage (ou groupe) a sa propre histoire. J’ai essayé de structurer de manière logique l’enchaînement de la journée. Je me suis inspiré de la façon dont est raconté « love actually », si tu connais le film. J’espère avoir réussi.

A vous de juger

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s