• Livre doudou, CHRONIQUES

Laurent Gounelle – L’homme qui voulait être heureux

Pocket • 168p • 5,80€ (cadeau) • 2010

Imaginez…
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où…
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas heureux.
Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves.

Pour moi, ce genre de livre est compliqué à chroniquer car il dépend surtout du caractère des personnes qui le lisent. En effet, ce livre n’est ni un thriller ni un roman classique. Il est davantage philosophique voire basé sur du développement personnel. Comme cela l’induit, il est donc personnel aussi à chacun.

-> Vous trouverez mon nouvel avis, 2 ans après l’avoir lu pour la première fois !

Deux ans après, je peux vous affirmer que ce livre m’a énormément chamboulée et que j’ai, enfin, perçu les messages profonds transmis dans ce livre !

Ne laisse jamais personne te dire ce dont
tu n’es pas capable

Chaque individu est unique, vous êtes unique et vous ne réalisez peut-être pas certaines choses comme votre voisin mais c’est ça qui est intéressant et qui démontre que vous êtes une personne à part entière !

Nous perdons confiance en nous à cause de mots de personnes extérieures, qui nous imposent des croyances à nous-même, qui sont fausses ! Vous devez vous percevoir comme vous êtes vraiment, pas comme les autres vous disent que vous êtes car ils ne savent pas ce dont vous êtes capable !

 Ce que l’on croit peut devenir réalité

Affirmez vous, osez faire des choix, n’hésitez pas à aller vers les autres et à partager.

Cette lecture, redécouverte à été une vraie décharge électrique sur  moi, ma vision de ma vie actuelle et du jugement des autres. Ce livre peut vous aider et/à changer votre vie donc n’hésitez surtout pas à le lire !


Voici mon ressenti d’il y a 2 ans :

La lecture commence rapidement puisque nous rentrons tout de suite dans le vif du sujet : vous n’êtes pas heureux. Donc, dès les premières pages, toute l’histoire tourne autour de l’explication de ce fait mais surtout de la résolution de cette affirmation.

J’étais presque surpris de constater que mon rêve n’était pas démesuré

Le narrateur est emporté dans une série de missions et de challenges pour trouver les réponses par lui-même et se rendre compte de ses croyances profondes. Le lecteur est également emporté dans cette quête et peut participer à certaines missions comme lister ses envies mais pas gravir les montagnes. Tout cela n’est que métaphores, dans un sens, car le but est surtout de se surpasser psychologiquement pour qu’aucune barrière ne subsiste devant nos envies.

On fait un grand pas dans la vie quand on cesse de généraliser ce qui concerne les autres

C’est un tout petit livre, d’une centaine de pages. J’en viens donc à me contredire car c’est davantage un roman « court » qui ne s’attarde pas. Au contraire, si c’était vraiment sur la base d’un développement personnel, le livre serait plus long, plus complet. Je suis donc indécise sur la pertinence de ce genre de livre qui oscille entre « roman » et « développement personnel », comme si l’auteur n’avait pas su aller au bout de l’un ou de l’autre. . Dans les deux cas, le livre est court et cela devient peut-être compliqué de s’imprégner des conseils donnés puisque nous ne les vivons pas. J’en suis ressortie frustrée.

D’autres qui détesteraient vous voir réaliser vos rêves car cela leur rappellerait leur absence de courage pour réaliser les leurs

Qu’importe. C’est philosophique et il peut nous aider à prendre conscience de certaines choses, sans prétention. Juste en piochant des solutions par ci par là.

D’où l’importance d’avoir dans votre entourage des gens qui croient en vous, en vos qualités et en vos capacités

Je me suis énormément reconnue dans ce livre, autant dans le personnage principal et ses rêves d’avenir que dans celui de Doris. C’est positif de se rendre compte que, finalement, nous sommes nos propres barrières mais ce n’est pas un livre qui changera cela. Si j’avais vécu l’expérience du narrateur, pourquoi pas. Mais si je pense à ce livre dans mes actes, peut-être que je changerai ma manière de penser ? Oula, ça devient compliqué tout ça !

Ce qui est certain c’est que ce livre est bien écrit, fluide et rempli de scènes vraies et très bien décrites. Même sans prendre le côté philosophique au sérieux, ce livre sera une bonne lecture. Sympathique.

Publicités

5 thoughts on “Laurent Gounelle – L’homme qui voulait être heureux”

  1. Jai presque fini, les quelques goutes de pluie m’ont obligé d’interrompre ma lecture , jai préféré au précédent du meme auteur  » le jour où j’ai appris â vivre  » …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s