John Green – Nos étoiles contraires

P1030716Nathan • 2013 • 16.90€ (prêt) • 336p • Traduit par Catherine Gibert

Encore une chronique sur ce livre ? Seulement maintenant ? C’est ce que vous devez vous dire car oui je passe après tout le monde, le buzz est fait et il a même été renouvelé avec la sortie du film. Ainsi, vous pourrez réellement lire un avis sur une lecture post-buzz où l’effervescence n’est plus maître de la positivité (sachant que je n’ai lu aucun avis ni vu la bande annonce avant d’écrire cet avis!)

Vous connaissez déjà l’histoire je suppose. Sinon, pour faire court : ce sont deux jeunes adolescents qui se rencontrent dans un club de soutient pour personnes ayant un cancer et ils vont vivre, ensemble, beaucoup d’aventures. Nous allons les découvrir dans leur quotidien, avec leurs hauts et leurs bas, leurs habitudes dues à leur maladie, leurs sentiments, espoirs, doutes…

Un livre qui peut vous être très précieux

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

[La seule chose qui craint plus que de mourir d’un cancer à 16 ans,

c’est d’avoir un gosse qui meurt du cancer]

Je ne pensais pas aimer car je n’aime généralement pas les buzz mais là… je n’ai que pu me rallier aux autres avis. Sauf que je n’ai pas pleuré en fait. Par rapport à tout ce que j’avais entendu, je m’attendais à pleurer à très chaudes larmes alors que non. Pourtant, je trouve que l’histoire en est que plus intense de part les événements horribles bien sûr mais surtout de part la personnalité des personnages. J’ai été bluffée par leur incroyable force de caractère, leur capacité de dérision et leur humour délirant ! En effet, j’ai surtout beaucoup rigolé même si la situation ne s’y prêtait pas du tout (les moments avec Isaac principalement). Les personnages ne vous feront ressentir aucune pitié et l’histoire n’est pas larmoyante et gnan-gnan ! Ouf !

[Je crois qu’on peut choisir dans la vie comment on a envie de raconter une histoire triste]

Ce n’est pas l’histoire de personnes qui meurent, c’est l’histoire de plusieurs vies entremêlées. C’est la rencontre de deux personnes qui vont s’émerveiller l’une et l’autre, c’est l’histoire de familles touchées par de lourdes épreuves. Vous ressentirez beaucoup d’amour entre deux personnes, des membres d’une famille, deux amis et parfois des âmes. Certes les sujets sont lourds puisque difficiles mais ils sont racontés avec une touche de légèreté, de tendresse et beaucoup d’humour. Cette histoire est au final davantage attendrissante que larmoyante, remplie d’une infinie douceur.

[Tu m’as offert l’éternité même si nos jours sont comptés […]

je te suis reconnaissante pour notre petite infinité]

Une lecture qui vous amène à être reconnaissant des moments passés, des bonheurs qui vous sont offerts et d’en profiter, de les déguster car nous ne savons pas de quoi demain sera fait…

Comme il faut tout de même que je gueule un peu : le fait de sortir de leur environnement proche m’a fait sûrement décrocher par rapport aux sentiments (pour cela peut-être que je n’ai pas pleuré) même si les moments passés autre part étaient importants. Egalement, malgré leur passion pour la littérature, j’ai été un peu larguée par moments quand ils se parlaient mais cela change pour un roman jeunesse !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s