• Moment sympa, CHRONIQUES, CONTEMPORAIN

Aurélie Valognes – Au petit bonheur la chance !

Mazarine • 334p • Mars 2017 • 17,90€  • Buy It
Lu pour la librairie

Jean 6 ans , se retrouve confié à sa grand-mère, lors de la séparation de ses parents, en 1968. Sa mère part à Paris pour trouver un emploi et reviendra le chercher. Il se retrouve chez mémé Lucette, et une formidable histoire d’amour va se dérouler entre ces deux êtres qui vont apprendre à se connaître, à cohabiter et à s’aimer.

Je l’avoue. Je n’ai jamais lu un ouvrage de cette autrice. Même après trois ouvrages qui ont marqué la scène littéraire. Des a priori ? Peut-être. Un buzz qui ne me donnait pas envie. Des avis entendus. Mais quand j’ai vu son nouvel ouvrage, j’ai souhaité me créer le mien.

L’histoire se déroule il y a quelques années, fin des années 60, quand certains clichés, certaines causes étaient encore à combattre. Egalement, les différences entre Paris et la Province ; les technologies de (presque) maintenant et d’antan.

Le style d’écriture est très accessible, c’est comme cela que l’a souhaité l’autrice, elle le précise à la fin de l’ouvrage. Il pourrait paraître un peu trop léger mais c’est ce qui permet de rentrer directement au cœur de cette famille, de leur histoire comme si c’était naturel pour le lecteur.

Tout commence simplement, tout doucement. Le lecteur découvre les personnages, leur vie, leurs problèmes. Le début peut sembler un peu long mais c’est comme laisser fondre un bonbon sur sa langue. Au fur et à mesure, c’est délicieux. Ce roman peut aussi être comparé à un moment sous un plaid avec un gâteau moelleux et chaud qui sort du four, un dimanche. Simple mais reposant.

La vie n’est pas facile. Les décisions à prendre, les situations à vivre non plus. Tout peut se révéler plus compliqué que ce qu’il n’y paraît. La compréhension d’autrui, l’acceptation, la pardon.

L’histoire est toute douce, les personnages très attachants mais ils vivent des événements traumatisants comme le sentiment d’abandon, la mort, l’avortement, le rejet, l’injustice, l’absence, les problèmes d’adaptation etc… Ces sujets sont amenés sans fioritures, juste des vérités de la vie. Cet ouvrage est tricoté à base de relations familiales plus ou moins faciles à construire, de moments précieux, de souvenirs, le tout saupoudré de beaucoup d’émotions et sentiments.

Au petit bonheur la chance : chaque mauvais moment peut amener quelque chose de positif. Pas forcément directement, pas tout de suite, ça ne va pas s’imposer à soi. Un mauvais moment peut amener une belle surprise. Très beaux messages d’espoir.

No©

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s