• Moment sympa, CHRONIQUES

Guillaume Musso – 7 ans après…

 

  • Editions : XO Editions
  • Prix : 21,90€
  • Pages : 386
  • Date de parution : 2012

Artiste bohème au tempérament de feu, Nikki fait irruption dans la vie sage et bien rangée de Sebastian.
Tout les oppose, mais ils s’aiment passionnément. Bientôt, ils se marient et donnent naissance à des jumeaux : Camille et Jeremy. 

Pourtant, le mariage tourne court : reproches, tromperies, mépris ; la haine remplace peu à peu l’amour. Au terme d’un divorce orageux, chacun obtient la garde d’un des enfants : Sebastian éduque sa fille avec une grande rigueur alors que Nikki pardonne facilement à son fils ses écarts de conduite.

Les années passent. Chacun a refait sa vie, très loin de l’autre. Jusqu’au jour où Jeremy disparaît mystérieusement. Fugue ? Kidnapping ? Pour sauver ce qu’elle a de plus cher, Nikki n’a d’autre choix que de se tourner vers son ex-mari qu’elle n’a pas revu depuis sept ans. Contraints d’unir leurs forces, Nikki et Sebastian s’engagent alors dans une course-poursuite, retrouvant une intimité qu’ils croyaient perdue à jamais.
Des rues de Paris au coeur de la jungle amazonienne. Un thriller implacable brillamment construit. Un couple inoubliable pris dans un engrenage infernal.

Ca faisait deux jours que je me creusais la tête pour écrire ma chronique car la fin m’a laissée sans voix, en train d’élaborer des plans multiples. Je viens donc de découvrir la vraie fin.

L’histoire se déroule en automne 2012. Je trouve ça sympathique !

En passant, sachez que Guillaume Musso a twitter et il a un tweet…

Ce livre se lit très rapidement, au même rythme qu’avance l’histoire. Les personnages courent partout (enfin façon de parler, ils prennent plus souvent l’avion…). Comme le dit le résumé : « des rues de Paris au coeur de la jungle amazonienne ». Trouvez le rapport. Vous ne le trouverez pas, c’est vraiment tiré par les cheveux. Jusqu’à Paris ça va, quoiqu’il y ait déjà un point assez bizarre dans l’histoire. Mais dès qu’on commence à vouloir se diriger vers l’Amazonie, alors là c’est le bordel total. Je ne saurai pas vous redire le pourquoi du comment on en arrive là. C’est du grand n’importe quoi et c’est vraiment trop.

Je pense que l’histoire aurait été tout aussi bien, voire meilleure en s’arrêtant avec la fugue (ou son kidnapping, d’après le résumé!) de Jeremy et la ville de Paris. Ca aurait été beau, simple, et là tout le monde aurait vraiment pu se sentir concerné. J’aurai été davantage touchée par le but recherché, la détermination des personnages et leurs relations. Même si je me suis doutée du dénouement de cette partie, elle m’a beaucoup plu.

La fin ne m’a pas du tout convaincue. Tellement pas que j’ai cru que je n’avais pas compris la bonne… J’ai recherché une autre possibilité, un énorme retournement de situation : ils ont rêvé tout ça, prémonitions ou autre trucs farfelus mais non pas du tout… c’est d’un cliché en plus. Je ne veux pas vous spoiler, donc je n’en dis pas plus.

Ce livre, un thriller, n’est pas du tout convaincant. D’habitude, je suis bon public avec les livres de Guillaume Musso, mais là je n’ai pas adhéré à 100%. Certes son écriture est entraînante, c’est prenant, j’adore toujours son style; mais l’histoire en elle-même a été rallongée pour y mettre du suspense et ce n’était pas nécessaire.

Mot : impavide (qui ne craint rien)

Qui est cette Ingrid qui est la seule à recevoir ses remerciements ?

Petite info : la couverture des éditions XO est vraiment belle et décrit bien le livre.

Publicités
• A lire sans hésiter !!, CHRONIQUES

Guillaume Musso – Seras tu là ?

[photo à venir]

  • Editions : XO / Pocket
  • Prix : non indiqué
  • Pages : 337
  • Date de parution : avril 2007

Et si l’on nous donnait la chance de revenir en arrière ?

Elliott, médecin réputé, père comblé, ne s’est jamais consolé de la disparition d’Ilena, la femme qu’il aimait, morte il y a trente ans. Un jour, par une circonstance extraordinaire, il est ramené dans le passé et rencontre le jeune homme qu’il était alors.

Les années 1970 battent leur plein à San Francisco, Elliott est un jeune médecin passionné et plein d’ambition. Fera-t-il cette fois le geste décisif qui pourrait sauver Ilena ? Saura-t-il modifier son implacable destin ?

Elliott, Matt et Ilena sont liés depuis leur rencontre exceptionnelle. A l’âge de 60 ans Elliott et Matt sont encore meilleurs amis mais Ilena est morte… A la suite d’une rencontre inattendue, Elliott a la possibilité de revoir Ilena, son âme soeur. Il décide alors de la sauver, mais des concessions sont à faire pour ne pas altérer son présent. Va t-il changer son passé comme il le souhaite, au détriment de qui, de quoi ?

J’avais déjà lu ce roman il y a quelques temps et je suis bien contente de l’avoir relu. Je pense même qu’il m’a davantage emportée que la première fois. C’est une lecture très rapide de part son style d’écriture simple, et l’addictivité de l’histoire.

Mes personnages préférés sont les principaux : Elliott, Matt et Ilena. J’aime bien aussi le chien Rastaquouère ! J’ai adoré cette histoire basée sur l’amour et l’amitié, deux sentiments qui me sont primordiaux ! J’ai eu les larmes aux yeux, non je n’ai pas pleuré mais j’étais triste pour eux : que tout ne se passe pas comme ils le voudraient, qu’ils ne soient pas heureux…

J’ai un petit bémol à faire : certes le style de Guillaume Musso est reconnaissable et c’est parce qu’il a son propre style. [Spoiler ->] Néanmoins je ne me souviens pas d’un livre qui se finisse mal (« Et après… » je crois non ? Si si), enfin pas tellement et en lisant je me disais cela « même si tout va mal, avec Musso tout va aller mieux », donc j’ai perdu un peu de mon addictivité car je me doutais du retournement de situation.] Même si je vous l’avoue, si tout se finissait tout le temps mal je n’aimerais pas forcément non plus, j’en pleurerais le soir, obligée d’en parler pendant des heures à mon copain, bref merci pour lui Monsieur Musso !

Je rigole comme ça mais j’aime beaucoup Guillaume Musso, j’ai même « Une fille de papier » dédicacé alors c’est la preuve que j’apprécie son style ! J’ai quasiment tous ses livres et je suis consciente de sa marque d’écriture et je vote pour ! Bref, « Seras-tu là ? » un livre à lire et à relire : la preuve je l’ai fait !